Scalas Giulia

Détails

Giulia Scalas est chercheuse postdoctorale dans le cadre du programme « médecine et philosophie » au Centre Léon Robin.

Elle a soutenu en mars 2019, à l’Université de Lille, une thèse en histoire de la philosophie antique, sous la direction de Thomas Bénatouïl, intitulée « L’âme avec le corps : la théorie épicurienne du vivant en dialogue avec Aristote ». Son travail de thèse visait à examiner les doctrines épicuriennes portant sur la génération et le fonctionnement psychophysiologique du vivant (dont Lucrèce est le témoin principal), tout en reconstituant le rôle que certains philosophes et médecins (Démocrite et Leucippe, Hippocrate et les médecins hippocratiques, Aristote et Théophraste) pourraient avoir joué dans leur développement. Le livre issu de cette thèse sera publié en 2022 par Classiques Garnier dans la collection « Les Anciens et les Modernes – Études de Philosophie ».

Plus généralement, ses recherches portent sur la psychologie et la physiologie atomistes (Leucippe et Démocrite, Épicure et Lucrèce), aristotéliciennes et péripatéticiennes, et médicales (Hippocrate et Asclépiade de Bithynie). Elle travaille aussi sur la réception de l’épicurisme à l’époque moderne, en particulier chez Gassendi, Locke et Kant.

Les travaux qu'elle mène actuellement portent en particulier sur les théories du médecin Archigène d'Apamée et la pensée pneumatiste, et s'inscrivent dans le cadre du projet Physiologies médicales et philosophiques (Ve s. AEC–Ve s. EC) de l’initiative pluridisciplinaire Sciences de l'Antiquité.

 


Giulia Scalas is a postdoctoral fellow in the Medicine and Philosophy programme at the Centre Léon Robin.

She obtained her PhD in Ancient Philosophy in March 2019 at the University of Lille, with a thesis entitled "The soul with the body: the Epicurean theory of the living in dialogue with Aristotle", developed under the direction of Thomas Bénatouïl.

Her thesis offers a fresh reconstruction of Epicurean doctrines concerning the generation and psychophysiological functioning of the living (of which Lucretius is the main witness), as well as an investigation of the role previous philosophers and physicians played in their development (Democritus, Leucippus, Hippocrates and the Hippocratics, Aristotle and Theophrastus especially).

A revised version of the thesis will be soon published as a monograph by Classique Garnier (2022) in the collection "Les Anciens et les Modernes - Études de Philosophie".

More generally, Giulia Scalas’ research interests include psychology and physiology in atomistic theories, Aristotle, the Peripatetics and medical doctrines (in particular the Hippocratic Collection and Asclepiades of Bithynia). She also works on the reception of Epicureanism in the modern period, in particular in Gassendi, Locke and Kant.

Currently, she is working on the thought of the physician Archigenes of Apamea and pneumatic theories. Her project belongs to the Medical and Philosophical Physiologies Project (5th ct. BC - 5th century AD), organised by the multidisciplinary network Sciences of Antiquity.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (CV Scalas 2021.pdf)CV Scalas 2021.pdf