Reborêdo Lemos Luan

Doctorant en « Philosophie » à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro et en « Études grecques » à la Sorbonne Université (en régime de cotutelle), chercheur au « Laboratoire OUSIA – Études de Philosophie Classique » et membre du « PRAGMA – Programme d’Études en Philosophie Antique », M. Reboredo Lemos est boursier du programme CAPES-COBECUB (projet nº 841-15/décret nº 19-2014, « Pratiques et théories de la poétique en Grèce antique »).

 

Titre de la thèse : « Comment écrire le temps ? La temporalité et l’écriture dans la Cosmologie d’Anaximandre de Milet » / « Como se Grafa o Tempo ? Temporalidade e Escrita na Cosmologia de Anaximandro de Mileto ».

Codirection : Mme Rossella Saetta Cottone (Sorbonne Université) et M. Fernando Santoro (Université Fédérale de Rio de Janeiro).

 

Résumé du projet de thèse :

Ce travail vise à analyser les notions de temporalité présentes dans la cosmologie d’Anaximandre de Milet, ainsi que la forme littéraire par laquelle celles-ci sont exprimées. Face à une lecture très répandue selon laquelle les premiers philosophes se seraient focalisés sur le principe matériel des choses existantes, la présente étude entend défendre l’hypothèse que la cosmologie d’Anaximandre prend pour objet les processus eux-mêmes, en décrivant de façon détaillée la manière dont les choses présentes proviennent de celles passées selon un principe de justice régi par la « disposition du khronos » — une disposition qu’Anaximandre identifie avec les arrangements célestes, auxquels sont subordonnés les processus de production et de corruption des êtres. Sa cosmologie constituerait ainsi l’émergence d’une nouvelle conception de la temporalité qui n’explique pas ce qui est, ce qui était et ce qui sera en termes de génération des dieux, mais en termes de processus qui se succèdent ; par conséquent, elle constituerait l’émergence d’une certaine notion de causalité comprise comme règle de succession. À cette fin, il sera proposé de traduire, commenter et organiser l’ensemble des témoignages sur Anaximandre. Dans ce cadre, il sera pris en compte la nature des sources anciennes et seront discutés les présupposés herméneutiques qui soutiennent le projet historique des études sur les présocratiques.

   

Actualités  

   

Rechercher sur ce site